Elections législatives 10 mai 2012 Algérie- abstention ou participation? ahmed bencherif

A deux mois et demi du rendez-vous des législatives du 10 mai 2012, l’enthousiasme citoyen n’est pas quant à lui  au rendez-vous. Pourtant la classe politique mène une course frénétique pour finaliser leurs listes de candidats partisans ou indépendants. Ces mêmes  formations politiques qui exigent plus de démocratisation et de transparence ne donnent réellement pas d’exemple pour la finalisation des listes de candidats. D’aucuns ne recourent aux élections primaires pour le choix des candidats. Ils opèrent dans le huis clos, dans des cabinets secrets, obéissant à un bas clientélisme. C’est une règle générale qui s’impose aux grands partis comme aux partis de faible audience. C’est sidérant lorsque des quotidiens nationaux nous rapportent cet état de fait, alors que ces chefs de partis ne s’en offusquent guère, ne modifient point leurs approches vers la démocratisation.  Le pouvoir, quant à lui, se veut rassurant, engagé dans le processus démocratique pour répondre au souci citoyen et mettre quand même  un pied dans le train des réformes dans le monde arabe dont la volonté des régimes continue à s’affronter de diverses voies cachées ou apparentes à la volonté de leurs peuples. Ainsi, il a ouvert les médias lourds pour la classe politique gouvernante ou dans l’opposition. Il nous dit par là : liberté d’expression , égalité des chances, transparence. Est-ce vrai? Pour y répondre, cela demande une profonde analyse de l’état des lieux.

Si l’enthousiasme n’est pas, c’est que le pouvoir, l’opposition et  l’électorat continuent de cavaler chacun à son propre rythme, avec une défiance phénoménale, de l’un vis à vis de l’autre. Les trois acteurs se lancent des accusations et ne s’en lassent point. Le premier fait presque du harcèlement par des sms ou dans les quotidiens pour rappeler l’inscription dans les listes électorales et plus grave  menace en mettant en exergue le devoir d’aller voter, donc une obligation qu’il tend à légaliser dans les faits.   Ses relais attendent au tournant pour confisquer la carte d’électeur pour qui ne peut se défendre. Il s’ingénie à faire tout pour garder sa main haute sur notre pays, le gérer sans rendre compte au peuple. Comme il ne veut pas mourir, il recourt à ces moyens peu orthodoxes dans le processus électoral qui s’impose à lui comme un géant qu’il ne peut et ne pourra abattre. Car sans les urnes, sa crédibilité nationale et internationale est détruite ce qui enclenche à moyen terme sa propre destruction. Il sait qu’il a perdu la confiance des citoyens par le canal de ses magouilles électorales. En d’autres termes, la fraude qu’il avait bâtie comme un système fiable, indétectable sur le moment pour qui tout désaveu s’inscrit dans les calendes grecques.  Mais il faiblit et son arrogance s’étiole du fait de l’abstention qui le hante vraiment. Autrement dit, la participation inférieure à la moyenne lui ôte la crédibilité et donc toute légitimité morale.

L’opposition prend les dividendes que le pouvoir lui consent, ce qui représente pour elle une jambe cassée et donc elle ne peut marcher normalement comme un être non handicapé.  Elle s’ingénie à obtenir des avantages : des indemnités, du foncier et d’autres privilèges. En contre parie elle donne un quitus aux gouvernants à quelque niveau qu’il soit pour servir aussi bien la politique locale ou nationale. Pour comble, elle réclame la transparence électorale pour rafler la mise comme elle le dit, sauf qu’elle ne se juge pas vis à vis de l’électeur ni pour ses impairs ni pour son comportement équivoque dans leurs différentes mandatures.

L’électorat en a marre de ce jeu politique vicié et renvoie dos à dos pouvoir et opposition.  Pour faire entendre sa voix, il lui reste l’abstention qui est une forme de résistance pacifique. C’est un désaveu de la politique suivie jusqu’ici par les gouvernants et l’opposition. En pays démocratique, si l’abstention est forte et dépasse la barre des 60%, toute élection est annulée refaite.  Mais si le pouvoir avait un minimum de morale, il aurait réorganisé les élections frappées de haute abstention.  De ce fait, l’électorat est lui aussi hanté, hanté bien sur par la fraude électorale.

Ceci nous amène à analyser les intentions affichées par le pouvoir et le dispositif qu’il a mis en place pour bannir de son lexique la fraude électorale  : observateurs nationaux et internationaux , contrôle par des magistrats. C’est un pas en avant évidemment. Mais le doute reste collé par la longue pratique de fraude électorale. Est-il sincère? je crois que oui. Car le processus démocratique est en marche au Maghreb et nul pays ne peut s’exclure, d’autant que la contestation populaire constitue une donnée importante dans l’équation. Donc à la violence du pouvoir autocratique la violence  de la rue s’oppose. Pour le cas de notre pays, le pouvoir sait que la contestation populaire est en veilleuse et qu’elle le surveille dans chacun de ses pas timides dans l’avancée démocratique et qu’elle peut éclater à tout moment et embraser tout sur son passage. Je crois aussi que Abdelaziz Bouteflika a tiré  les enseignements de la chute indigne de Ben Ali, Moubarek, Abdallah Salah, du péril non glorieux de Kaddafi.

L’abstention est-elle fondée pour les échéances du 10 mai 2012? Je ne crois pas. Généralement les abstentionnistes votaient pour les grands partis, FLN et RND. Donc s’ils ne votent pas, ils offrent un grand cadeau pour l’opposition qui s’entend ici islamiste. Nous savons tous que l’électorat islamiste est discipliné. Il y a parmi eux les durs, les moins durs, les centristes De plus, ils savent comment cultiver l’orgueil religieux du citoyen. S’ils se concertent, échafaudent une stratégie commune, se coalisent, ils peuvent emporter la majorité et siéger à l’assemblée nationale populaire et la lutte anti terroriste menée à grands sacrifices par notre peuple n’aura servi à rien. Donc la majorité ne peut évhoir qu’aux premiers ou aux seconds. Les autres partis, qui sont nombreux, ne peuvent former une coalition à dix formations ou plus.

Une réponse à “Elections législatives 10 mai 2012 Algérie- abstention ou participation? ahmed bencherif”

  1. canada goose norge dit :

    Originally created for lambs herders, Australian Ugg boots have come to be the need to get shoes for male superstars throughout. questioning why? This write-up will let you know! If you have also been spending any interest to be able to celeb style lately, you have almost definitely seen a proliferation associated with Ugg boots. Their identify arrives by « ugly », considering these sheepskin boots have been initially created for practical reasons, not for style. And it is accurate – a number of men and women tend not to comprehend the elegance from the clunky, furry footwear. They have a really extended history, too. initially created for lambs herders in modern australia along with people in areas having a whole lot of tough weather, these boots maintain your current ft cozy and dry, but nevertheless enable those to breathe. Men’s Uggs happen to get observed on stars by Ronnie Wood, guitarist using the Coming Stones, to Leonardo DiCaprio and also Justin Timberlake. These Australian Ugg boots have undoubtedly can come a extended way off their humble origins. From sheep shearers to be able to WWII aviators to 1970s surfers to current day stars, they’ve been used by a lot of people. you’ll be capable to verify out some those wonderful men’s Ugg boots for example person to obtain out whether they actually reside as much as the many hype. right after all, these furry boots really should possess the top quality and sturdiness which can be created them well known for many years. They may expenditure a small additional compared to knockoffs, but they are undoubtedly really worth it! If you are trying to find some thing a minor distinctive within your wardrobe, and top quality and practicality are essential, verify out Ugg boot styles. you will be in certain really trendy and well-liked company, and you will possibly be obtaining awesome boots. [url=http://canadagoosenorge.8ewebs.com]canada goose norge[/url] canada goose norge

Laisser un commentaire